Si Google a pour habitude de faire de légères modifications sur sa messagerie Gmail, cette fois-ci, il faudra s’attendre à une refonte beaucoup plus importante. Des fonctionnalités inédites ainsi qu’une esthétique revue et corrigée devraient être proposées par la firme de Mountain View sur la messagerie.


Ce sont les clients de la G Suite qui ont eu la primeur de l’information. Google a ainsi annoncé une mise à jour importante et approfondie de sa messagerie Gmail, puisqu’elle concernera le fond et la forme. Il s’agit notamment pour la firme de Mountain View d’offrir à ses clients « un look frais et propre pour Gmail sur le Web ».

Une refonte en profondeur de Gmail dans les prochains mois

Parmi les innovations, on pourra en retenir plus particulièrement cinq. La première concerne les usagers de la G Suite, qui auront un accès aux applications émanant de celle-ci depuis la messagerie de Google. La firme de Mountain View indique ainsi un « accès facile » aux applications G Suite.

Autre modification notable, le changement de design et d’interface de la messagerie, que Google annonce comme plus « épurée ». On retrouvera aussi la fonctionnalité, jusque-là dédiée aux terminaux mobiles, de réponses suggérées, établies à partir d’une lecture préalable de vos mails.

Optimiser Gmail dans l’écosystème Google

Enfin, bien pratique, la nouvelle mouture Gmail devrait proposer un mode hors-ligne qui devrait donner la possibilité d’aller sur sa boîte mail sans avoir à établir de connexion. Une fonctionnalité Snooze devrait aussi être proposée.

Cela veut dire que vous pouvez « snoozer » un message, en l’occurrence remettre à plus tard la lecture de son contenu. Cela ne veut pas dire pour autant que ce mail est marqué comme « non lu », mais qu’il refera son apparition après un laps de temps que vous avez fixé vous-même.

Au final, ce Gmail inédit se veut une version optimale pour fonctionner dans l’écosystème Google, avec une plus grande homogénéité entre les différents supports, que ce soit mobiles ou PC. Des experts estiment quant à eux que l’on se rapproche de InBox, un dispositif lancé par Google en 2014 qui ambitionnait d’être « un nouveau genre de boîte aux lettres ».


SOURCE: www.presse-citron.net