La refonte de site, comme son nom l’indique, vise à redonner à son site web une toute nouvelle apparence tout en répondant à diverses problématiques d’utilisation : elle intervient en réponse à un besoin esthétique et de modernisme, et souvent d’ajout de fonctionnalités afin de tenter de répondre au plus près des attentes des internautes. Quelle qu’en soit la raison, la refonte de site est un travail fastidieux, et qui, si elle n’est pas bien orchestrée de bout en bout, risque de faire perdre au site en positionnement et en trafic. Comment être certain d’assurer à son nouveau site un maintien des acquis SEO de l’ancien, sans aucune perte de ranking ?

LES ÉTAPES À RESPECTER POUR NE PAS PERDRE EN RÉFÉRENCEMENT NATUREL LORS DE SA REFONTE DE SITE

EFFECTUER UN AUDIT SEO PRÉALABLE

Avant toute refonte de site, il est important d’effectuer un audit SEO, pour bien cerner les besoins auxquels le nouveau site devra répondre, et pour faire le tour des recommandations – en termes de technique, contenu, netlinking, ergonomie, approche mobile, réseaux sociaux… Qu’est-ce qui doit changer, et au contraire que doit-on garder : ce sont les questions qu’il faut se poser bien en amont de la refonte de site pour élaborer une stratégie SEO bien ficelée.

ARBORESCENCE DU SITE

La structure interne du nouveau site est très importante, pour permettre aux moteurs de recherche d’y naviguer plus facilement et d’y trouver les informations recherchées. Ainsi, pensez à bien travailler les balises sémantiques, en respectant l’ordre (h1, h2, h3), ainsi que le maillage interne en créant des liens entre différentes pages du site. La lecture du code HTML comme de la structure doit pouvoir se réaliser de manière aussi fluide que possible par les moteurs de recherche si vous souhaitez améliorer votre positionnement.

maillage interne

CONSTITUER UNE LISTE DE MOTS-CLÉS SUR LESQUELS SE POSITIONNER

Il est primordial d’analyser les mots-clés sur lesquels l’ancien site est positionné, et ceux sur lequel il est nécessaire de l’être. A l’aide d’outils comme Semrush, Google Keyword Planner, Ubbersuggest ou bien la Google Search Console, il est important de faire une sélection de mots-clés pertinents à l’activité, tout en tenant compte des recherches des internautes et du positionnement des concurrents – afin d’ensuite d’en définir la priorité.

DESIGN & OPTIMISATION MOBILE / UTILISATEUR

Un design un peu obsolète et une volonté d’être plus en adéquation avec l’image que veut donner la marque est bien souvent la raison d’une refonte de site. C’est l’occasion donc d’optimiser son site au parcours utilisateur, notamment en l’adaptant à la navigation mobile – les sites non mobile-friendly sont pénalisés par Google dans son référencement, ainsi que l’usage de pop-ups jugées trop envahissantes sur mobile. Non seulement le site doit être esthétique en accord avec l’image de la marque, mais aussi doit se prouver ergonomique et optimisé pour l’expérience utilisateur.

pop ups

Exemple de popups pénalisés par Google sur mobile

CONTENUS

Afin d’optimiser au maximum ses chances d’augmenter son positionnement dans les SERPs –  notamment sur les recherches de longue traîne – il est important d’avoir sur les pages de son site des contenus d’au moins 300 mots, contenant des mots-clés sur lesquels on souhaite se positionner afin d’aider les moteurs de recherche dans leur référencement (plus vous en avez, mieux c’est). En plus de proposer des contenus variés et pertinents, il faut adopter une écriture « SEO Friendly », comportant non seulement les mots-clés ciblés mais aussi en optimisant les titres (balises Hn), les liens internes, la casse des mots, les synonymes, attributs Alt des images…

OPTIMISER LES BALISES META ET GÉRER LES REDIRECTIONS 301

Les moteurs de recherche vont commencer leur analyse par les balises meta et title de vos pages, balises qui apparaissent dans les résultats de recherche. Il faut donc faciliter leur travail en rédigeant des balises Title et Description, optimisées pour les SERPs.

En accord avec ces balises, il est conseillé de retravailler les URLs associées si celles-ci n’étaient pas optimisées, et surtout effectuer une redirection 301 pour chacune des pages vers les nouvelles URLs du site ! Ne redirigez pas toutes vos anciennes URLs vers la page d’accueil, redirigez les anciennes pages vers les nouvelles pages qui correspondent le mieux. Si Google ne fait officiellement pas perdre de linkjuice avec ces redirections du moment que chaque redirection redirige vers une page équivalente sur le nouveau site ! Veillez donc à bien vérifier toutes vos redirections avant de mettre le nouveau site en ligne.

OPTIMISER LE CRAWL

Optimiser le crawl c’est optimiser la découverte des pages par les robots qui crawlent et indexent les sites dans leurs moteurs de recherche respectifs. Il est ainsi recommandé de créer une sitemap, ou plan du siteque l’on retrouve bien souvent en bas des sites ou dans les robots.txt. Le sitemap regroupera toutes les URLs de toutes les pages du site en question et facilitera le travail des robots d’indexation. Par ailleurs, il est possible d’interdire l’accès à certaines pages, notamment celles contenant et recevant des informations sécurisées, en les insérant dans ce même fichier robots.txt.

SÉCURITÉ & PASSAGE AU HTTPS

La refonte de son site peut aussi être l’occasion de passer en HTTPS, protocole sécurisé recommandé par Google, et d’ailleurs depuis peu favorisé dans ses classements. Ce passage est recommandé, que l’on refasse son site ou non, et nécessite alors d’effectuer des redirections 301 sur toutes ses pages pour les passer chacune en HTTPS.

resultats https

Le nombres de résultats de sites sécurisés dans les SERPs ne cesse d’augmenter depuis que Google a déclaré les favoriser (Source Mozcast)

La refonte d’un site demande beaucoup de travail mais peut s’avérer bénéfique sur son avenir, notamment en terme de trafic… à condition de bien l’orchestrer pour ne rien perdre de ses acquis SEO ! Par ailleurs, l’influence est certes moindre, mais une présence active sur les réseaux joue en faveur d’un meilleur référencement.

La refonte de site, comme son nom l’indique, vise à redonner à son site web une toute nouvelle apparence tout en répondant à diverses problématiques d’utilisation : elle intervient en réponse à un besoin esthétique et de modernisme, et souvent d’ajout de fonctionnalités afin de tenter de répondre au plus près des attentes des internautes. Quelle qu’en soit la raison, la refonte de site est un travail fastidieux, et qui, si elle n’est pas bien orchestrée de bout en bout, risque de faire perdre au site en positionnement et en trafic. Comment être certain d’assurer à son nouveau site un maintien des acquis SEO de l’ancien, sans aucune perte de ranking ?

LES ÉTAPES À RESPECTER POUR NE PAS PERDRE EN RÉFÉRENCEMENT NATUREL LORS DE SA REFONTE DE SITE

EFFECTUER UN AUDIT SEO PRÉALABLE

Avant toute refonte de site, il est important d’effectuer un audit SEO, pour bien cerner les besoins auxquels le nouveau site devra répondre, et pour faire le tour des recommandations – en termes de technique, contenu, netlinking, ergonomie, approche mobile, réseaux sociaux… Qu’est-ce qui doit changer, et au contraire que doit-on garder : ce sont les questions qu’il faut se poser bien en amont de la refonte de site pour élaborer une stratégie SEO bien ficelée.

ARBORESCENCE DU SITE

La structure interne du nouveau site est très importante, pour permettre aux moteurs de recherche d’y naviguer plus facilement et d’y trouver les informations recherchées. Ainsi, pensez à bien travailler les balises sémantiques, en respectant l’ordre (h1, h2, h3), ainsi que le maillage interne en créant des liens entre différentes pages du site. La lecture du code HTML comme de la structure doit pouvoir se réaliser de manière aussi fluide que possible par les moteurs de recherche si vous souhaitez améliorer votre positionnement.

maillage interne

CONSTITUER UNE LISTE DE MOTS-CLÉS SUR LESQUELS SE POSITIONNER

Il est primordial d’analyser les mots-clés sur lesquels l’ancien site est positionné, et ceux sur lequel il est nécessaire de l’être. A l’aide d’outils comme Semrush, Google Keyword Planner, Ubbersuggest ou bien la Google Search Console, il est important de faire une sélection de mots-clés pertinents à l’activité, tout en tenant compte des recherches des internautes et du positionnement des concurrents – afin d’ensuite d’en définir la priorité.

DESIGN & OPTIMISATION MOBILE / UTILISATEUR

Un design un peu obsolète et une volonté d’être plus en adéquation avec l’image que veut donner la marque est bien souvent la raison d’une refonte de site. C’est l’occasion donc d’optimiser son site au parcours utilisateur, notamment en l’adaptant à la navigation mobile – les sites non mobile-friendly sont pénalisés par Google dans son référencement, ainsi que l’usage de pop-ups jugées trop envahissantes sur mobile. Non seulement le site doit être esthétique en accord avec l’image de la marque, mais aussi doit se prouver ergonomique et optimisé pour l’expérience utilisateur.

pop ups

Exemple de popups pénalisés par Google sur mobile

CONTENUS

Afin d’optimiser au maximum ses chances d’augmenter son positionnement dans les SERPs –  notamment sur les recherches de longue traîne – il est important d’avoir sur les pages de son site des contenus d’au moins 300 mots, contenant des mots-clés sur lesquels on souhaite se positionner afin d’aider les moteurs de recherche dans leur référencement (plus vous en avez, mieux c’est). En plus de proposer des contenus variés et pertinents, il faut adopter une écriture « SEO Friendly », comportant non seulement les mots-clés ciblés mais aussi en optimisant les titres (balises Hn), les liens internes, la casse des mots, les synonymes, attributs Alt des images…

OPTIMISER LES BALISES META ET GÉRER LES REDIRECTIONS 301

Les moteurs de recherche vont commencer leur analyse par les balises meta et title de vos pages, balises qui apparaissent dans les résultats de recherche. Il faut donc faciliter leur travail en rédigeant des balises Title et Description, optimisées pour les SERPs.

En accord avec ces balises, il est conseillé de retravailler les URLs associées si celles-ci n’étaient pas optimisées, et surtout effectuer une redirection 301 pour chacune des pages vers les nouvelles URLs du site ! Ne redirigez pas toutes vos anciennes URLs vers la page d’accueil, redirigez les anciennes pages vers les nouvelles pages qui correspondent le mieux. Si Google ne fait officiellement pas perdre de linkjuice avec ces redirections du moment que chaque redirection redirige vers une page équivalente sur le nouveau site ! Veillez donc à bien vérifier toutes vos redirections avant de mettre le nouveau site en ligne.

OPTIMISER LE CRAWL

Optimiser le crawl c’est optimiser la découverte des pages par les robots qui crawlent et indexent les sites dans leurs moteurs de recherche respectifs. Il est ainsi recommandé de créer une sitemap, ou plan du siteque l’on retrouve bien souvent en bas des sites ou dans les robots.txt. Le sitemap regroupera toutes les URLs de toutes les pages du site en question et facilitera le travail des robots d’indexation. Par ailleurs, il est possible d’interdire l’accès à certaines pages, notamment celles contenant et recevant des informations sécurisées, en les insérant dans ce même fichier robots.txt.

SÉCURITÉ & PASSAGE AU HTTPS

La refonte de son site peut aussi être l’occasion de passer en HTTPS, protocole sécurisé recommandé par Google, et d’ailleurs depuis peu favorisé dans ses classements. Ce passage est recommandé, que l’on refasse son site ou non, et nécessite alors d’effectuer des redirections 301 sur toutes ses pages pour les passer chacune en HTTPS.

resultats https

Le nombres de résultats de sites sécurisés dans les SERPs ne cesse d’augmenter depuis que Google a déclaré les favoriser (Source Mozcast)

La refonte d’un site demande beaucoup de travail mais peut s’avérer bénéfique sur son avenir, notamment en terme de trafic… à condition de bien l’orchestrer pour ne rien perdre de ses acquis SEO ! Par ailleurs, l’influence est certes moindre, mais une présence active sur les réseaux joue en faveur d’un meilleur référencement.

Article rédigé par Julia Robillard de l’agence Powertrafic

SOURCE:www.leptitdigital.fr