A l’aube de la nouvelle année, il est temps de s’interroger sur les tendances, les outils, les bonnes pratiques que nous devrons  adopter et appliquer pour rester en phase avec les attentes du consommateur.

1 Créer de l’utilité pour le consommateur avec des messages mobiles personnalisés

Le confort et la facilité dans l’expérience client sont aujourd’hui essentiels dans l’interaction avec le consommateur. Les professionnels du marketing répondent à cette tendance en utilisant les messages mobiles intégrés, afin d’accompagner au mieux le client à chaque étape de son parcours Que ce soit par WhatsApp, Wechat, GroupMe, Facebook Messenger, Snapchat ou par de bons vieux SMS, plus de 69 % des contacts par médias numériques passent par des appareils mobiles (ComScore). Il n’y a donc pas matière à tergiverser sur ce point. Face à ce constat, les professionnels du marketing doivent concevoir en 2018 des parcours client passant d’abord par la voie mobile, fondés sur des micro-moments en temps réel. L’obstacle majeur ? Obtenir du client qu’il accepte les notifications et le partage de localisation. La condition d’adhésion à ces dispositifs ? Utiliser ces outils intelligemment, en sachant doser et être réactifs en cas d’interaction.

 

2 La transformation digitale des entreprises traditionnelles

Les pure players sont naturellement les plus avancés sur le digital. Mais petit-à-petit, les entreprises click and mortar et les entreprises traditionnelles s’inspirent des choix effectués par les pure players pour mettre en place leurs stratégies. Pierre Goubault (MesMatériaux) remarque un investissement de plus en plus conséquent de ces entreprises qui deviennent des concurrents de plus en plus sérieux. Ces sociétés peuvent « mettre en place des services cross canal et développer des synergies entre Internet et les points de vente ». Les entreprises traditionnelles continueront de se transformer en 2018 en adaptant les process innovants portés par les pure players.




  1. Facebook & Consorts à l’assaut de la télévision  Le défi ? Créer de nouvelles habitudes TV

La guerre de la TV est déclarée ! Certes les médias sociaux ne sont pas prêts de détrôner la télévision linéaire, toujours au cœur de la consommation TV. En 2018, la pratique établie du second écran devrait encore se développer. Mais entre l’achat de droits TV à prix d’or, la collaboration avec les chaînes historiques, et la production de programmes originaux, la révolution est en marche… Les géants sociaux nous entraînent progressivement vers un nouveau modèle de télévision entre TV historique, streaming, et vidéo à la demande. Et en prime : le social chatter pour interagir en temps réel !

Shows inédits, téléréalité, séries en format court avec une interactivité forte : Snapchat ambitionne de devenir la destination TV préférée des jeunes. Après «Stay Tuned », le premier JT pensé pour Snapchat par NBCUniversal, Time Warner se lance par exemple dans une vaste opération de création de documentaires, télé réalité, et séries pour l’application. Facebook investit aussi dans la production de programmes, à l’instar d’un Netflix ou d’un HBO. Du côté des droits sportifs, preuve s’il en est de l’ambition du géant américain, les matchs de Premier Leaguedes saisons 2019-2022 pourraient être retransmis directement sur la plateforme… Même le Championnat de France pourrait tomber dans le giron des GAFA : «Nous avons discuté avec Facebook et aussi avec Amazon» a affirmé le directeur général de la Ligue de football professionnel (LFP). Quant à Twitter, bien au-delà du live-tweeting et du Periscope live, il se veut plus que jamais une destination d’information. Son objectif ? Diffuser du live-streaming 24h/24. Tic Toc, la nouvelle chaîne TV d’info en continu de Bloomberg sur la plateforme,  mêlant flash infos, vidéos en direct et tweets, en est une parfaite illustration.


  1. 5L’hyperpersonnalisation, un must

Avec l’autorisation des consommateurs, de plus en plus avertis en matière de données, les marques extraient de riches empreintes de données du comportement en ligne des utilisateurs. Elles sont de plus en plus nombreuses à les exploiter de façon innovante, pour s’adapter toujours mieux aux besoins spécifiques de chaque utilisateur. Les technologies et l’accès biométriques vont devenir la norme, avec comme fer de lance la reconnaissance faciale du dernier iPhone, les consommateurs attendent donc que les marques innovent pour créer des expériences taillées totalement sur mesure en 2018.

  1. 6. Exploiter le pouvoir subtil des publics de niche

S’époumoner à diffuser des messages marketing sur la place publique, c’est retourner dix ans en arrière. En 2018, les grandes marques trouveront de la valeur en adressant des publics de niche qui compenseront leur taille réduite par un engagement et une loyauté remarquables. Mais il est indispensable de cibler ces consommateurs bien informés avec du contenu pertinent, riche et renouvelé, pour maintenir des relations positives et durables.





  1. La publicité sociale poursuit sa mue – Préparez-vous à des expériences encore plus personnelles !

Le vent tourné en 2017 contre la publicité digitale (et sociale en particulier). Un certain nombre d’accusations ont fait les gros titres, essentiellement liées aux sujets de brand-safety, d’absence de standards de visibilité et de manque de transparence dans la mesure de performance des campagnes par des tiers. Bien sombre tableau. Et pour couronner le tout, le duopole publicitaire formé par Google et Facebook ne facilite pas la tâche des marques et des agences. Mais cela ne doit pas pour autant occulter la richesse et la singularité de la publicité sur les réseaux sociaux. Outre l’ultra-personnalisation des campagnes et l’essor de la publicité conversationnelle (chatbots, gamification, etc.), les formats dits « classiques » (photos, vidéos) devraient coexister de plus en plus avec des formats plus originaux comme les publicités en « carrousels », « collections », « canvas », snap ads, bitmoji, filtres ou « world lenses »… Snapchat en particulier a su apprivoiser l’intimité du récepteur mobile, transformant le dispositif publicitaire de votre marque en destination de centre d’intérêt, ou de divertissement. Bref, les « social ads » ont tous les atouts pour stimuler la créativité au-delà du web social, et continuer à  inspirer d’autres modèles publicitaires…